• De la trottinette ? Non, du vélo debout !

    Source: http://news.radins.com/actualites/detrottinette-non-velo-debout,14781.html?utm_source=newsletter_jt_13h&utm_medium=email&utm_campaign=16-10-15

    Entre le segway et la trottinette, un vélo d'un genre nouveau fait son entrée sur le marché des moyens de transport écolos. 
    Pliable et léger, cet engin futuriste a trois roues, deux pédales, mais pas de siège !

    Le vélo du futur - Crédits photo : halfbikes.com

    La nouvelle tendance

    Un vélo nouvelle génération débarquera très prochainement dans les rues de votre centre-ville.
    Annoncé comme le moyen de transport tendance de cette rentrée, le Halfbike a été conçu par deux architectes bulgares, Martin Angelov et Mikhaïl Klenov, dans un esprit design. Construit uniquement en aluminium, il ne pèse que 8,2 kg et se plie , de façon à en faire le compagnon de tous ses trajets quotidiens.

    Comme sur la trottinette, le halfbikeur sera debout, mais il pédalera, ce qui lui permettra de maîtriser sa vitesse. 
    « C'est la seule manière de contrôler le véhicule avec votre corps tout entier et pas uniquement avec vos mains », expliquent les concepteurs. 
    « Halfbike est une sorte d'extension du corps, qui permet une conduite souple et intuitive ».

    Projet financé sur le site de crowdfunding Kickstarter

    Ce projet de vélo du futur a été présenté en mars 2014 sur le site de financement participatif, Kickstarter. En quelques jours, il est parvenu à remporter près de 25 000 dollars. 
    Un an plus tard, les deux architectes avaient recueilli près de 400 000 dollars.

    Arrivé sur le marché cet été, le Halfbike ne tardera pas à trouver rapidement son public. Vendu autour de 300 €, il saura séduire les jeunes sportifs, urbains et sensibles aux questions de protection de l'environnement. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :